Minotaure, 2016

Sculpture, bois, métal, laine

240 x 100 x 70 cm

crédit photo David Bordes

Depuis 2008, Aymée Darblay réalise des sculptures et des installations autour de la notion de transition. Elle travaille sur la thématique des archétypes, conçus comme médiateurs entre les inconscients individuels et collectifs. Ses pièces s’inspirent de scènes et de personnages mythiques comme le Minotaure, Saint Georges et le Dragon, Athéna…

 

L’artiste revisite le mythe du Minotaure en interrogant la notion de lien entre humanité et animalité, en jouant avec les matériaux et leurs rapports de forces, leurs paradoxes et leurs contractions. Très attachée aux symboles, elle replace l’oeuf à la base du Minotaure, illustrant le parcours initiatique de l’être humain. Les notions de force et de fragilité sont inversées, ainsi la bête féroce résulte d’un assemblage de bois léger, tandis que l’oeuf et l’arc sont en acier. 

1/3
En voir plus