Saint George et le Dragon, 2016

Sculpture lumineuse, bois, métal, plexiglas, leds

170 x 50 cm

crédit photo David Bordes

Aymée Darblay réalise des sculptures et des installations autour de la notion de transition. Elle travaille sur la thématique des archétypes, conçus comme médiateurs entre les inconscients individuels et collectifs. Ses pièces s’inspirent de scènes et de personnages mythiques comme le Minotaure, Saint Georges et le Dragon, Athéna…

 

La légende de Saint Georges et le Dragon décrit un saint qui apprivoise et tue un dragon qui réclame des sacrifices humains. La sculpture s’inspire de cette scène mythique, les adversaires reprenant le dessus l’un sur l’autre à mesure que l’on tourne autour de l’oeuvre. Ce combat représente la lutte incessante que nous menons avec notre ego. 

1/3
En voir plus